Ne pensez pas que je sois venu…

Pourquoi n’as-tu pas apporté la paix ?
A quel prix l’amour veut-il la liberté ?
Qu’est-ce qu’il y avait cloué à la Croix
Qu’il n’y avait pas moins à l’Arbre de Judas ?
Quel fruit ?
Quelle semence aigre sous les mottes de terre ?
Quelle pierre taillée ?
Qu’as-tu donné d’incomplet ?
Quelle folie ? Quel lait ?
Seigneur, Seigneur, pourquoi doit-on aimer ?

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Poésie. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s