comme Curtius

Trouvé cette citation de Balzac : « Il faut se jeter dans la création comme Curtius dans le gouffre ».

M’y voilà. Le problème : est-ce profond ? J’ai sauté la tête la première. Je ne sais pas si je préfère mourir ou avoir une bosse colossale, ou bien avoir une petite bosse à peine visible, ridicule, car ce n’était pas si profond… Nous verrons. En tout cas j’ai sauté, la tête pour le moment entraîne le reste du corps, les fesses seront bientôt exactement au-dessus, le buste est encore droit, je n’ai pas quarante ans après tout, le sang est équilibré, les jambes tendues, l’horizon encore visible, le vide accueillant — quant à la pesanteur : hypothétique. Nous verrons. Nous verrons bien.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Notes, Plaisanteries. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s