Pharisiens

Quand un croyant me dit de tel ou tel croyant qu’il n’est pas assez croyant, ou qu’il ne l’est pas comme il faudrait, que celle-ci ou celui-là ne croit pas assez ni comme il faudrait,
Je pense aux Pharisiens.

Quand un croyant me dit qu’il est sûr de croire en ce qu’il faut croire et qu’il est sûr aussi de savoir quel est le chemin et où est ce chemin,
Je pense aux Pharisiens.

Chaque jour, au moins une fois, il m’arrive de penser aux Pharisiens, et parfois c’est à cause de moi-même.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s