Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

Le portail — François Bizot, 2000 (préface)

“J’ai écrit ce livre dans une amertume sans fond. Un sentiment désespéré le traverse. Je ne crois plus qu’aux choses ; l’esprit sait y pressentir ce que leur apparence renferme d’éternel. La philosophie la plus éclairée n’est-elle pas celle qui … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Bourgeois

Il faut avoir des moyens matériels et psychologiques considérables pour pouvoir penser un jour (peu importe dans quelles conditions ou pourquoi, car ici c’est la pensée elle-même qui demande des moyens) : “Peu importe ce que les autres en penseront … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

L’érotisme selon Malraux

Ai relu La Condition et La voie royale. Chez Malraux faire l’amour et donner la mort, c’est la même chose ; s’il n’y a pas Dieu alors l’amour physique et le meurtre sont les deux seules communions possibles, la seule … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

L’orgueil de Martin Heidegger

Il faut que Heidegger ait été bien orgueilleux pour ne pas avoir cru en un Dieu autour duquel il a passé une vie à tourner (le dieu inconnu des Grecs et de Saint Paul, le dieu tout proche et difficile … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Nantes, 4 juillet 2018

Nantes a une santé insultante. Tout est santé ici, la pierre, les femmes, l’eau, les prêtres, les rails abandonnés. Vitalisme. Intermittents… La tour Lu bavouille comme en fin de nuit un maharaja de cabaret. Façades blanches, couleur d’os. Après les … Continue reading

Posted in Notes | 1 Comment

Nice, 25-26 juin 2018

Les façades sont jaunes, terre de sienne, rouge brique, rouge pastel, grattées ; elles sont orange, dorées, parfois roses, rosies ; il y a des corolles sous les arceaux, des fractions de pierre ; mais jaunes surtout, oh, vraiment, jaunes par-dessus … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Marty Roubichou, Maison et Chiffons

Ici la vie des Toulousains est négociée. Tous ceux qui y sont passés le savent, les autres le sauront un jour ou l’autre. Marty Roubichou décide comment, le confort, la volupté. Gardien de ce qui différencie la civilisation de l’animalité, … Continue reading

Posted in Toulouse | Tagged , | Leave a comment