Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

Adieu

L’astre, le soir, accroché à un rayon de beurre,Se couche dans la mort, sous son sein, sa chaîne, dans son nid ancien,Et dans sa gueule affreuse, l’haleine orientale de la lionne, dans son urine ambrée ;Il renaîtra, surpris — de … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Jour férié

Dans l’immeuble vis-à-vis, comme en un mur des Lamentations, les fleurs bleues à pendentifs et un figuier hellénisant ont poussé.La voisine lèche des tickets de caisse pour les coller à un cahier, grands carreaux, spirales ; elle a comme ça un … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Viens Esprit

Viens dans ton mystère. Viens dans ta nuée miraculeuse. Viens dans le carafon blanc de mon enfance, sur la table à glissières, la nappe cirée, celui qui avait la texture d’une vertèbre de baleine. Viens, Paraclet ! prends, transvase, bascule ! Sois … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

La poésie me blesse

Parfois la poésie me blesse à un endroit de l’âme qui n’est pas tout à fait à moi. Ulysse, par exemple, Benjamin Fondane : l’aiguillon, sous ma chair, d’autre chose que l’âme, ou bien d’une âme plus consistante que la mienne, … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Max Ernst

Sous son pinceau, Max Ernst ne fouille pas la matière comme on pourrait croire, ou même le dessin, les silhouettes. Il ne fouille pas non plus les couleurs. Il ne fouille pas, en fait. Van Gogh a fouillé, Van Gogh le … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Dave Brubeck – Take Five

Ce morceau tant écouté réveille en moi une mélancolie, la même à chaque fois, et la même, exactement la même, que la première fois. Et une douceur. Une impossibilité. J’ai envie de pleurer à chaque note. L’effet est à peu … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Ils s’humanisent doucement

« Ne vous tourmentez pas à mon sujet. Des bas-fonds on rebondit si la houle le permet. J’y reste parce que je vais sans espoir jusqu’au bout de mes déchirements, jusqu’à leur tendresse. Vous m’avez beaucoup aidé. J’irai jusqu’à la … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Pain

Aucun aliment n’est saint comme toi, aucun aliment comme toi n’est appelé — et n’est parabole à ce point,Phrase faite chair, mystère à manger, suggestion de justice et de paix.Si tu veux boire le vinaigre de ma mémoire, sers-toi, trempe, éteins-la … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Café

Les symboles papilliformes, torréfiés, tranchent avec leur sueur le matin dans sa buée,Et surprennent à son auge le disque du soleil, quand, à huit heures, l’eau pale de la Garonne administre la vase dans ses compartiments.Je cherche sur le paquet … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Dimanche

Torpeur alcoolique,Et autour de mon cerveau la parade vaudou des enfants en pyjamas.Les étudiantes n’ont pas dormi : je les entends faire l’amour sur le chemin de la boulangerie.Brouhaha du marché Saint-Aubin.Mes bonnes résolutions brillent dans la cendre de mes … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Pluie

Deux mois sans elle : les balles de foin au bord de la départementale ont l’air de morses empoisonnés.Dans le ciel : un fond de fusain, des formes ténébreuses, et d’autres notes, étonnamment glacées.C’est le silence surtout, quant au reste…Le … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Hérésie

L’hérésie consiste moins à refuser qu’à trier.

Posted in Notes | Leave a comment

Fruits

Matin citron, après-midi framboise, de quel lait êtes-vous? De quel marbre?Dans quelle réserve Dieu a-t-il pris vos phrases?Raisins trompeurs, tavelures de l’automne, papayes fluorescentes, groseilles, abricots enchanteurs,Qu’est-ce que vous protégez ? Qu’en conserverons-nous ?Sexes des plantes, tentations vénériennes, étants d’été… … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Insectes

Partout leurs cédilles,Partout leur bourdonnement électrique,Partout leurs mystérieux insignes, leurs couleurs, leurs diamants, leurs poils, leurs sourires alvéolés,Partout leurs ailes et sur elles le sang qu’elles ont sucé…Un moustique a-t-il piqué Jésus — a-t-il été sauvé ?Qu’est-ce, au juste, qu’un … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Le Lac de Laragou

C’est dans les mamelons de l’effort la riche idée d’une phrase,C’est au champ de colza — ses paillettes, sa crème — étendu comme un arc : géométrie de glace,La longue après-midi d’un faune sous les bandes blanches du parking : … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Ombres chinoises

Regarder moins souvent l’encolure sur la chaux qu’y voir l’ombre portée,Et de cette ombre patristique faire un sévice espagnol, le collier brillant du patou des Corbières — celui qui dévorait les cochons d’inde.Regarder sur le mur l’idiome de l’immortalité, une … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

De l’Église

à l’abbé Simon d’Artigue,à qui je dois d’avoir compris l’ampleur du scandale. Il n’est pas étonnant d’entendre tous les jours, partout, que l’Église « scandalise ». Il n’est pas étonnant de lire des tombereaux d’articles destinés à critiquer les prêtres et les religieuses … Continue reading

Posted in Essais, Pensées | Leave a comment

La paresse

C’est sur l’étang à l’aube un oreiller de laineÀ l’heure où le poignard encercle le cochon,Et sur cet oreiller une nymphe laiteuse abrutie par l’amour Dont le rêve est sur l’eau l’absence d’un signal.L’horizon avec son peigne d’or, depuis son … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Eden

D’où rien de vrai ne sera dit,Ce lieu qui n’aura pas de nom,Quelqu’un a-t-il déjà penséQu’Adam ne dirait jamais non ?

Posted in Poésie | Leave a comment

Le complotisme n’a rien d’étonnant…

Le complotisme n’a rien d’étonnant dans une époque qui pense que les évangélistes ont menti (au fait, pourquoi? pour l’argent? pour la gloire? ils se sont coordonnés? ils ont fait des réunions de travail?). Une époque qui croit que Marie … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment