Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

Jorge Luis Borges, Rythmes rouges

« J’ai désiré un hymne à la Mer avec des rythmes amples comme les vagues qui crient ; À la Mer quand le soleil tel un étendard écarlate dans ses eaux flamboie ; À la Mer quand elle embrasse les seins dorés des … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Under the Volcano

Achevé à l’instant ma relecture d’Au-dessous du volcan. Tout le roman se lit au bord des larmes. Max-Pol Fouchet a raison : il se lit mot à mot. Il faut lire chaque mot. Il faut descendre au fond de chaque … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

La meilleure part du Temps (2020)

Télécharger le PDF de la version complète (62 pages) A seize ans j’étais fier, intelligent et prompt au jugement. J’étais romantique aussi, obsédé par tout ce qui, dans mon cœur, résistait : une faille dans le langage, certains décalages dans la … Continue reading

Posted in Essais | Leave a comment

Gestell

Deux écrans avaient remplacé les yeux, à l’intérieur desquels des écrans remplaçaient les pupilles dans lesquels se trouvaient des écrans, et encore des écrans, des écrans en profondeur, diffusant la même image noire, verte et blanche provenant de la caméra … Continue reading

Posted in Fictions | Leave a comment

Qu’avons-nous fait de Marc-Édouard Nabe ? (2020)

Publié sur le site du Salker en avril 2020 Nabe est un écrivain majeur. Au régal des vermines, son premier livre, publié en 1985 aux éditions Barrault, a donné le ton à une œuvre magistrale. Et puis celle-ci a été … Continue reading

Posted in Essais | Tagged , , , , | Leave a comment

Transmission et famille

La transmission n’est pas un mouvement de l’espace dans le temps (on ne transmet pas “quelque chose” ; ce n’est pas une passe entre footballers), mais du temps dans l’espace (on installe, on déploie le temps ; c’est un baiser … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment

Inhumaine morale

De nos jours la tendance “en matière d’éthique”, comme ils disent, est de réduire la question du Bien et du Mal à sa dimension morale, conceptuelle. La “matière d’éthique” autrement dit serait immatérielle. Le Bien et le Mal deviennent le … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment