Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

Psaume 10/9B

1. Pourquoi es-tu absent ? Ta gloire a nidifié le lointain. Ton nom s’est fait agent secret. Pourquoi restes-tu au pied du Khumbu quand cette époque a tant besoin de toi. Tout dans ce temps est faux et laid. Le langage a … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Psaume 9/9A

1. [Sous ce chant on entendra un autre chant : « Meurs pour le fils », dont voici les paroles : « Meurs pour le fils. Défais-toi de sa cage d’amour. Crucifie-toi sous son couteau. Éteins-toi dans ses cordes. Laisse-le être artiste : il appartient à … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Psaume 8

[À ceux qui sont absents d’eux-mêmes, pour qu’ils lâchent enfin leurs téléphones et leurs ordinateurs. Qu’ils s’empressent de fourrer leur tête dans l’eau claire, ou dans le sein d’une cithare.] 2. Ton nom est autrement que tous les autres noms. … Continue reading

Posted in Psaumes | 1 Comment

Psaume 7

[Complainte à l’Amour du bout des lèvres, aujourd’hui je n’avais pas si froid… Au sujet de Cush, ou d’un centenier quelconque. Un de ces hommes que d’habitude je n’aimerais pas.] 2. Je cherche ce qu’il y a de semblable à … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Psaume 6

1. [À l’homme d’en-bas. À son cœur abandonné. Sur les cordes secrètes, dans l’harmonie de toute chose. Et surtout au dernier degré.] 2. Amour, ne défais pas ma résistance. Remplace mon bruit par ton silence. Ne m’écarte pas, ne me … Continue reading

Posted in Fragments, Psaumes | Leave a comment

Psaume 5

1. [Au chef des anges, à sa force.] [Les flûtes auront été durcies au feu.] 2. Ouvre tes voies Seigneur, fends la masse bruyante. Entéléchie, complète-moi. Écoute mes plaintes. Entends ma peur. J’existe… Le Temps passe ! L’Espace est si … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Psaume 4

[Au chef des anges, à sa pudeur.] [Avec cordes pincées.] 2. Quand, dans mon âme, frotte la théodicée, parce que la fumée m’empêche soudain d’accéder à la flamme, quand mon identité prend le dessus, quand j’exige, quand j’alerte, je t’en … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Psaume 3

[Psaume de David. À l’occasion de sa fuite devant Absalom, son fils.] 2. Qu’ils sont nombreux ceux qui t’agacent, Amour, qu’ils sont soucieux dans leurs rapports ! Combien de marchandises devra-t-on enjamber ! Combien de murs encore nous faudra-t-il briser … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

” …et le champ de bataille est le coeur des hommes” — Les Frères Karamazov (1880)

“L’inverse de l’héroïsme est moins la lâcheté que la sensualité.” (Avant la longue flamme rouge) “Aux insectes, la sensualité !Je suis, mon cher, cet insecte et c’est spécialement de moi que cela a été dit. Nous autres Karamazov, nous le sommes … Continue reading

Posted in Les autres | 1 Comment

à propos du Roi Lear

“Quand on aime, on ne compte pas, ni n’exige”. Voilà ce qui arrive à ceux qui comptent et exigent. Le jeune est tenté d’exiger. Le vieux a tendance à compter. Ces deux chemins, contraires à la charité, éloignent de la … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Psaume 2

Pourquoi peint-on les drapeaux ? Comment choisit-on les couleurs ? Laquelle n’est pas tâchée de sang ? Pourquoi les rois ont-ils leurs trônes sur la tête? Quelle nation ne s’est pas transformée un matin en noeud coulant ? Sous les … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Pourquoi avez-vous peur ? (2022)

Commentaires de la Genèse et de l’évangile selon Saint Matthieu (.pdf, 225 pages).

Posted in Essais | Leave a comment

Psaume 1

Heureux celui qui tient. Heureux dans sa tenue, heureux dans son chemin… Il traverse, il se concentre, il se rassemble, il se retient. Heureux le maintenu, insensible aux masses molles et aux ombres, à leurs saveurs immédiates, à leurs promesses, … Continue reading

Posted in Psaumes | Leave a comment

Le héron

Amoureux, le héron s’arrêta de manger.« Dorénavant que j’aime à quoi bon subsisterEn picorant ces fruits, en grattant ces écailles ?Et à quoi bon dormir sur ce coussin de paille ?Je n’ai besoin de rien. » Le héron trépassaÉvidemment ; mais quand … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Puissent sur vos joues

Mes chers enfants, mes anges, mes ours, puissent sur vos joues s’imprégner mes caresses : qu’elles soient tatouées, marquées dans le souvenir de votre peau, puissiez vous garder à jamais quelque chose de ma main près de votre cou, et … Continue reading

Posted in Fragments | 1 Comment

à propos de “Pudeur du donateur” (Nietzsche, Aurore, §464)

Nietzsche écrit : “Quel manque de noblesse que de jouer sans cesse au donateur et au bienfaiteur, qui plus est de façon ostensible ! Au contraire : donner et combler, en prenant soin de dissimuler son nom et son don … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

À propos de “Faire l’amour”, Jean-Philippe Toussaint (2002)

L’écriture est singulière parce qu’elle est retenue sans être tenue. Elle est précisée mais pas au point d’être précise ; et du coup ce n’est pas froid, rien n’est froid, malgré cette espèce de distance maintenue par le narrateur entre … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

De toute façon Nice est immortelle

Article publié dans La Revue des Deux Mondes (décembre 2018, p. 84-90) Les façades sont jaunes, terre de sienne, rouge brique, pastel, grattées ; elles sont orange, dorées, parfois roses, rosies ; il y a des corolles sous les arceaux … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Quelle sincérité !

En art, il faut haïr la sincérité. La sincérité, c’est comme la morale : c’est faux. La sincérité ment. Personne n’a au fond du coeur un coeur qui parle avec sincérité. Il faut aller contre la sincérité. Là est l’art. … Continue reading

Posted in Notes | 1 Comment

Sur La reine morte (Montherlant, 1942)

Dans cette pièce dont l’intrigue repose sur des ficelles usées au point, se dit-on, qu’elles ne devraient plus rien se voir confier, surtout en 1942, qu’est-ce qui étonne ? L’absence d’éthique. Il n’y a plus la de destinées tragiques : … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment