Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

ὑπομονή

ὑπομονή (hupomone) est le deuxième plus beau mot de l’histoire des langues indo-européennes, après ἀγάπη (agapé). Advertisements

Posted in Notes | Leave a comment

L’oreille de Malchus

Il n’est pas inintéressant de considérer Saint Pierre comme étant non pas seulement la première pierre de l’Eglise mais l’Eglise elle-même ou en tout cas la préfiguration de toute son histoire. Comme elle, il est lourd et faible,  il doute, … Continue reading

Posted in Notes | 1 Comment

Station

J’avais vu cet oiseau près de l’horrible grange Picorer l’or, le feu, les gaz, l’azur, le sang, Et traîner dans son aile une paillette orange ; Et le trouvai plus tard, déjà adolescent, Près du marais sans âme où je … Continue reading

Posted in Poésie | 1 Comment

Sonnet pour un ami

Sainte Marie brûlée d’amour, au nom de lui, Au nom de tout, merci. Merci d’avoir été Sur son chemin ce jour, et t’être présentée A ce cœur où jamais ton flambeau n’avait lui.   En fondant ta clarté aux plaies … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Port-Royal (Montherlant)

Vous voulez le nombre, nous voulons la pureté.

Posted in Les autres | 1 Comment

Les deux raisons (notes sur Electre, vers 860-1048)

Chrysothémis est soumise, résignée, mais pieuse, et c’est sa piété et sa servilité qui la conduisent au signe du retour d’Oreste, tandis qu’Electre est ardente dans l’espoir, et courageuse, mais ne reçoit d’autre signe que le témoignage, faux, de la … Continue reading

Posted in Notes | 1 Comment

Avenue Vavin

Une contrainte en ce lieu n’est pas la mienne, indépendante de ma volonté elle a pourtant partie liée. Le bureau croule sous la fausse existence de l’ordinateur. Le balcon derrière regarde un bouleau invraisemblable, empereur d’un jardin parfait depuis que … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment