Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

Douze sales gueules

J’ai publié douze portraits l’an dernier, alors que les usines étaient à l’arrêt, les écoles fermées… En guise d’avant-propos, j’avais écrit : ” En temps normal, dans la vie, celle que le coronavirus menace, on finit toujours par rencontrer des … Continue reading

Posted in Nouvelles | Leave a comment

Psychanalyse et confession

On entend parfois dire que la psychanalyse est à notre époque ce que la confession était à la précédente. Une espèce de confession athée. J’ai toujours été étonné par ce genre de propos, car je les tiens pour ma part … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment

Neige

Les enfants grimpent dans les nids d’aigles. Leurs pères sont à l’atelier avec un matériel invraisemblable occupés à mesurer le potentiel Hydrogène du fromage.Soleil d’agate, miel fermenté de l’automne… Après quelle danse t’ai-je perdue ? Derrière quelle usine impeccable ? Le ciel … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Paraboles

Ici les phrases gonflent, on les touche, voilées, et les retient en fin de compte moins qu’on ne les emporte ;Le langage est boisson, nourriture vivante, et la phrase est contredite, les idéalismes, les monismes, tous les impératifs sont contredits. Ici … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Sable

D’où viennent-ils ces grains ? De quelle tempête solide ?Quelle fracture les a laissé passer ?Hier, où étaient-ils, sur quelle plage ? Dans quel cerceau interstellaire ?Qu’est-ce qui est mort sous leurs lettres ? Quels signes le Verbe y a-t-il tracés en Pericope … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Forêt

J’entends les graisses bouillir sous ta peau, ton supplice, tes rhizomes nerveux torturés par un sel millénaire, et derrière la clôture ton amant, un bouc, un horrible bouc… mais tu parles, sorcière ! la nuit tu sais parler !Tes pivoines blanches et … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Prédécesseur

Pourquoi ai-je l’impression que la lumière se trouvait déjà dans mon œil deux ou trois secondes avant qu’y fût la clarté ?

Posted in Notes | Leave a comment

Vin

à Guillaume Boussens Nulle matière n’est du langage comme celle-là,Qui tout entière est en ruptures, en conjonctions salines, en apostrophes divinatoires et en claquements de langue ;Et se trouvait déjà dans l’ombre avant que l’ombre fût, tout entière substance et … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Diamant

Entrer par cette facette dans la danse inattendue des remords, en sortir moins diffracté que rassemblé,Et se perdre.Briller. D’où la lumière est advenue : consentir…  Le ciel tout entier s’agite en ce point de feu sous la paupière,Et avec lui la … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Sombre comme la tombe où repose mon ami

à Joseph Ponthus-Le Gurun (1978-2021) À quoi bon tendre l’arc si l’archer est perdu ?Que fera-t-on des cloches quand les clochers ne seront plus ?Ange-ours au cœur de mousquetaire, es-tu ce soir à l’intérieur des phrases, dans le roulis du contre-jour ? Quelle … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Soleil

La chaîne hallucinée frappe sur l’antenne du silence, trois fois, quand viennent les premières auréoles, les premiers signes.Le coton s’évapore et s’attrape en lambeaux tantôt rosés, tantôt gris, dans les filins de la forêt.Ô fausses tempêtes, noms superbes, lattes évidées ! … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Deux voies possibles

Deux voies possibles pour être libre : la sainteté ou l’art. Et aucune autre. Aucune. Celui qui n’est ni un saint ni un artiste n’est pas libre, et ne peut pas non plus être libéré. De nombreux maux du genre … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment

La mort d’Icare

Le lys des dunes avait installé dans la grande tranche de la mer son nid de sable, et dans le ciel un lacis de sel,Quand dans un mur compact et translucide comme du verre blindé ou de la glace par … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Maître et possesseur

Les fonctions animales sont au fond du café à sept heures près des abattoirs industriels : le trait de cocaïne de l’équarrisseur,Je ne sais pas le dire autrement. Elles sont là. Ce sont elles. La bête se mouche. Son fumet … Continue reading

Posted in Pensées, Poésie | Leave a comment

Invitation

La ville quand elle remplit le formulaire du soir et quand les barbelés de l’horizon arrachent au jour sa peau morte ;La ville affamée quand elle commence à avoir froid ;Et lorsque dans ses rues les moins bien dessinées, enlaidies par une … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Le phasme et le caméléon

La pensée est un caméléon : elle ressemble à ce que l’esprit lui a donné à manger. L’esprit est un phasme : il ressemble à ce qui est immangeable.

Posted in Notes | Leave a comment

Pourquoi se convertir ?

Il ne faut pas se convertir pour être sauvé au contraire. La conversion est un risque définitif. Nulle part l’enfer n’est aussi séduisant qu’aux alentours de la vérité. Aucune excuse n’est aussi peu acceptable que celle de celui qui savait. … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment

Conversion

Dans le mur de mon âme, ce n’était pas un courant d’air, ce n’était même pas un bruit, mais la cursive d’un mot presque effacé.J’ai gratté jusqu’à l’os de granit — celui des premiers hommes — et débusqué sous l’épaisseur … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Le baptême de Jésus (Mc 1, 7-11)

Que croyez-vous qu’elle était cette colombe qui descendit sur Lui ? Une clarté pure et irregardable ? Une blancheur céleste, paranormale ? Qu’est-ce qui est descendu au juste ? Un oiseau simple, au vol simple et droit. La carnation des plumes était peut-être fragile … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Excuse

Le réveil ce matin n’a pas sonné. Il n’était pas en panne pourtant, au contraire. Il a découvert la liberté. Les heures, les minutes et les secondes lui ont tout de suite paru de stériles inventions. Et tout de suite, … Continue reading

Posted in Fictions | Leave a comment