Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

Naissance du complotisme

Galilée nous a appris que le modèle de Copernic n’était pas seulement efficace mais vrai. Il nous a laissé entrevoir un monde où l’homme avec sa pensée pourrait décrire ce qui préside à la matière, mettre en équations la volonté … Continue reading

Posted in Pensées, Plaisanteries | Tagged , , | Leave a comment

Qu’est-ce qui est impossible dans la mort ?

Misère des loups quand le gibier dans la flaque a commencé à pourrir. Ils ressemblent à ces médecins interdits devant le cœur arrêté d’une amie d’enfance, sous le champ de ruines de ses entrailles bizarres. Le désir est celui de … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Feu pâle

Au brouillard la fonction retardée du soleil, et dans l’air un goût de feu de bois et d’anciennes tempêtes, longues et misérables veillées.

Posted in Notes | Leave a comment

Le mot “amour”…

Le mot “amour” est dans la réalité un chien dans un jeu de quilles. Il voudrait tout toucher à la fois, et du coup il renverse, il renversera tout.

Posted in Plaisanteries | Leave a comment

Ma limite adorée

Carlingue chérie, mon corps, ma limite adorée, emporte moi, abîme toi, rouille, essaye! Plonge! Gratte! Surtout n’économise rien!

Posted in Fragments | Leave a comment

Forcer la description

Il faut forcer la description. Noé envoyait tous les jours une colombe loin de son arche. Il décrivait la mer. Elle décrivait des cercles dans le ciel. Ce vol c’était son encre, son âme sur le papier, dans les vagues … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Aude

L’Aude est sèche sous les chapelets de ronces. Elle est jaune, violette, immortelle dans son manteau de vignes rabougries. Elle est grecque. De sa gueule, au milieu des trous d’eau claire, dans ses pinsapos ardents, ses chêneverts, ses arbousiers roux, … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment