Author Archives: Guillaume Sire

About Guillaume Sire

Guillaume Sire

De la charité bien comprise

L’évangile du jour (Luc, 16 : 19-31) a l’air de dire que si les riches ne donnent pas d’argent aux pauvres ils brûleront en enfer. Le riche a de l’argent. Le pauvre n’en a pas. Le riche est à l’intérieur. … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment

Ecclésiaste 10:11

“Si le serpent mord faute d’enchantement, il n’y a point d’avantage pour l’enchanteur.”

Posted in Les autres | Leave a comment

René Char — Fureur et mystère, 1962

“Tes dix-huit ans réfractaires à l’amitié, à la malveillance, à la sottise des poètes de Paris ainsi qu’au ronronnement d’abeille stérile de ta famille ardennaise un peu folle, tu as bien fait de les éparpiller aux vents du large, de … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Ernesto Sabato — Hommes et Engrenages 1951/2019

« Face à l’infinie richesse du monde matériel, les fondateurs de la science positive sélectionnèrent les objets quantifiables : la masse, le poids, la forme géométrique, la position, la vitesse. Et ils en arrivèrent à la conclusion que « la … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

écrire ou écrire

Quand on prend en photo une maison, un arbre ou quelqu’un, c’est parce que cette chose ou cette personne nous semble intéressante. Sa forme, sa couleur, son souvenir sont intéressants. Ou bien c’est pour une tout autre raison. En décidant … Continue reading

Posted in Pensées | 3 Comments

Aphorisme

L’inverse de l’héroïsme est moins la lâcheté que la sensualité.

Posted in Pensées | Leave a comment

Joao Guimaraes Rosa — Diadorim

“Dans les veredas, il y a des forêts communes, grandes ou moins grandes. Mais, le centre, le cœur, animé et de vives couleurs, de la vereda, est toujours orné de buritis, des futaies de buritis, de sassafras et d’aliboufiers (corossoliers), … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Mann hou ?

Le désert montait autour de nous Jusqu’à remplir nos bouches de sel et de sable Nos dents poussaient dans le bois Quand sept millions de cailles couvrirent le disque du soleil et transformèrent la mort en nuit Et la rosée … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

poésie et philosophie — Mari Zambrano, 1939

“L’amour comporte fondamentalement une distance. L’amour sans distance ne serait pas l’amour, parce qu’il n’aurait pas d’unité, c’est-à-dire d’objet. C’est sa différence fondamentale avec le désir : dans le désir, il n’y a pas proprement d’objet, car ce à quoi … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Le langage signifie la distance entre les choses et nous-mêmes

“La poésie nous alimente tout ensemble et nous annihile, nous donne la parole et nous condamne au silence. Elle est la perception, nécessairement momentanée (nous ne résisterions pas davantage), du monde sans mesure que nous avons quitté un jour et … Continue reading

Posted in Les autres | Leave a comment

Le juste retour des choses

En écrivant je veux moins donner que rendre. Moins parler qu’écouter. Moins créer que montrer.

Posted in Pensées | 1 Comment

Modernité

Un jour il faudra quand même expliquer clairement pourquoi le tournant scotiste puis nominaliste a été une catastrophe. Dont résultent en vrac : un rapport quantitatif aux êtres, une physique basée sur des construits mal fondés comme la force ou … Continue reading

Posted in Pensées | Leave a comment

Horeb

Le buisson brûlait Ses petites feuilles en fer à cheval ses épines blanches et dorées Son tronc comme de la peau sa tiare ses hanches Intact Pourtant il brûlait Moïse Moïse Retire les sandales à tes pieds Je suis le … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Confession

Je ne suis pas ponctuel, je ne suis pas organisé, je ne gagnerai jamais grand chose, mais je suis sensible, j’entends, je déploie, j’essaye, je dessine, je bois du vin, je me bagarre, je lis, je gueule, je réagis, je … Continue reading

Posted in Poésie | 1 Comment

Dominicanes

En vêtement blanc Ils sèment vivantes les paraboles Au cordage des âmes Le grain de sénevé Berger voici tes chiens Semeur ce sont tes bœufs Frères dominicains Fantassins ordinaires Prêcheurs Tes bibliothécaires

Posted in Poésie | Leave a comment

Fumer

Je n’ai pas arrêté de fumer parce que c’était mortel mais parce que c’était invivable. On m’obligeait à sortir, à côté des poubelles, dans le froid, et même pendant les fêtes, les mariages, sortir… Et même dans les bars, même … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Tu ne mourras pas

A Daphné Tombe mon amour où j’ai ouvert les bras Je te rattraperai si Dieu n’existe pas Le Néant n’est plus rien quand ton ombre est dessus Je ne l’ai pas moins épousée que toi Au point que je vivrai … Continue reading

Posted in Poésie | Leave a comment

Abolition

Nous avons moins aboli les privilèges que la noblesse. Nous avons moins aboli l’esclavage que le besoin d’utiliser un fouet. Nous avons moins aboli la peine de mort, que la peine et, bientôt, la mort.

Posted in Pensées | Leave a comment

Renoncer au découpage heures/minutes/secondes

Pourquoi aucun politicien, nulle part, n’a-t-il jamais proposé d’abolir le découpage du temps en heures, minutes et secondes ? Après tout, ce découpage est tout à fait arbitraire. Il s’agit d’une pure création des êtres humains, qui n’a rien à … Continue reading

Posted in Pensées | 3 Comments

La dormition de Notre-Dame

A Marie-Anne Sire Je suis tailleur de pierre j’ai des dents dans le cœur Et au cœur vissée la foi du charbonnier Gargouilles pharisiennes Tigres à corps d’éperviers Loups Dragons Fées Crins de fer dans la nuit ô mes fausses … Continue reading

Posted in Poésie | 2 Comments