Category Archives: Fragments

Le fruit inconnu

Je ne l’ai pas eu longtemps dans la main, quelques secondes à peine, ce fruit, ce fruit de rien, une sensation molle, tiède, collante, un petit sac de grains. Je ne le voyais pas. Je sentais seulement sa demi-corolle, sa … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Ma limite adorée

Carlingue chérie, mon corps, ma limite adorée, emporte moi, abîme toi, rouille, essaye! Plonge! Gratte! Surtout n’économise rien!

Posted in Fragments | Leave a comment

Fleuve Saint-Laurent

Sur l’île des Sœurs, le printemps chargeait l’air de fines pulsations. Des élévations roses montaient depuis les rues. Les plages ouvraient leurs paupières de galets, éveillées par des vaguelettes très froides. Des poches d’algues fermentaient au pied de la digue … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Liberté sous conditions

Pour être libre il faut avoir détruit en soi le miroir (la volonté de plaire : les dorures sinistres, la montagne intime avec au sommet une effigie ridicule, un drapeau, le souvenir vengé d’un professeur) et le mètre (la comparaison, … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Lettre à un jeune poète (extrait)

En vous lisant, j’ai parfois eu l’impression que vous étiez un alcoolique qui refusait de boire, accro à la lumière mais trop stratège (ou pas assez tragique ?) pour vous jeter dans le feu.

Posted in Fragments | Leave a comment

Mauvais augure

Twitter c’est moins le Colysée que les tambours de guerre ; et sous les apparents antagonismes s’élève à l’oreille de ceux qui savent écouter une annonce unique et infiniment regrettable.

Posted in Fragments | Leave a comment

Insomnies

François avait mal dormi dans sa chambre d’hôtel avec sur le meuble des hortensias synthétiques et des bonbons acidulés à la menthe et à la fraise des bois. Le matelas était rembourré, aucune raison de se plaindre à l’écolier pâlichon … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

L’érotisme selon Malraux

Ai relu La Condition et La voie royale. Chez Malraux faire l’amour et donner la mort, c’est la même chose ; s’il n’y a pas Dieu alors l’amour physique et le meurtre sont les deux seules communions possibles, la seule … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

L’autre odyssée

— Il y a une odyssée qu’Homère n’a pas racontée, dit Paul, ni aucun aède, mais dont il est clairement fait mention dans celle que nous connaissons. Lorsque Ulysse rentre à Ithaque et retrouve Pénélope après avoir décimé les prétendants, … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Soir khmer

Le soir passait son peigne autour des rizières mortes, dans les eucalyptus argentés, et remontait sur le lit du Tonlé Sap un drap dans les plis duquel, secoués, s’épanouissaient du vent, à peine, en fleurs d’ombre, et des meutes insectes.

Posted in Fragments | 1 Comment

Songe

Il ne faut pas négliger la soupe ni le goût que lui aura donné la peau violette et jaune des navets.” On a faim, disaient-ils. Couvre nous de honte.” J’avais réussi la fois précédente, avec les chevaux aux dents pointues, … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Impression

L’autoroute un soir en hiver, d’Albi vers Toulouse, la nuit déjà, la pluie, les voitures assez proches, trop proches, beaucoup de pluie, les yeux rouges des phares, les arbres flous, les essuie-glaces… une impression mélancolique de déjà-vu. Et une espèce … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Infini (quantité) / Eternité (qualité)

L’infini a trait au quantifiable quand l’éternité, au contraire, a trait au qualifiable : seule une quantité peut être infinie, seule une qualité peut être éternelle.

Posted in Fragments | Leave a comment

La tentation d’Adam

Imaginez un type sec au premier matin du monde, entouré d’animaux. Imaginez-le Adam sous un ricin dans sa fièvre onomastique, un crayon à la main en guise de sceptre, pour pas dire autre chose… satisfait, fantasque au dernier degré — … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Météo nationale

Pluie fine, interstices ambitieux ; le ciel n’a pas décidé. France, mère chérie, aux ourlets de ta gabardine accroche un peu de feu. Et des perles blanches, nuageuses ou bleues ; une broche argentée ; autour du cou cette rivière … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Wagon

Dans mes jours une faille a couvert les carences, et les a retrouvées, prises, alourdies. L’oubli est moins l’absence que le manque des souvenirs, je l’ai compris en voyant un train brûler. Et ce manque est présent. Et cette présence … Continue reading

Posted in Fragments | 1 Comment

Walking dead

Les traces dorées près du volcan ne sont pas des mots. Les arbres, tu as beau dire, ne parlent pas. A-t-on déjà parlé et, dans ce cas, où le langage est-il allé ? Depuis combien de temps avons-nous été tués … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Spinoza en fumée

Il suffit, me dit-il, de rouler serrée l’oeuvre de Spinoza. C’est meilleur que le meilleur des joints. Dedans, il y a les incohérences, le sujet, la torpeur maximum, et le vent bien sûr, le grand vent dans les églises mortes, … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment

Saravouth

Montréal, 2000 : le froid, la patience. Phnom Penh, 1973 : les avions, l’eau, le printemps, les mitraillettes. New York, 1985 : la douleur, Joyce. Montréal, 1998 : Sébastien n’ira plus à l’école. Phnom Penh, 1969 : la vase, le feu, les nuages. Montréal, 2003 : … Continue reading

Posted in Fragments | 1 Comment

Les silures du Tonlé Sap

Près du bateau, de gros poissons chats suçotaient les galets, dont les reflets tantôt se fondaient à l’eau du Tonlé Sap et tantôt s’en dissociaient, si bien qu’il était difficile d’estimer leur taille et qu’aux Européens on faisait croire qu’ils … Continue reading

Posted in Fragments | Leave a comment