La mort est une éternité

Tandis que la vie est une expérience de présent transitoire, évanescent, un présent qui est tout de suite passé, la mort, elle, est une expérience de présent total. Dieu ou pas dieu, elle est une fin en soi. Le mort n’a pas de futur. Il n’a rien. Mais il est mort et il continue d’être mort. En tant que mort, donc, il persévère dans son être. La mort est nécessairement une éternité. Certains croient qu’il s’agit d’une éternité de rien tandis que d’autres croient (et espèrent) qu’il s’agit d’une éternité de lumière, un retour à Dieu. Personne ne sait, sinon celui qui est mort (si tant est que cet être là puisse supposer une conscience de lui-même).

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s