Le vide

Parfois on croit que le vide a une volonté, pourtant ce n’est pas exactement cela qu’il faut dire. Il faut dire : le vide, c’est la volonté. La volonté n’est pas seulement vide. Elle est le vide. Elle ne remplit pas l’âme, sinon de vide. Elle ne tire vers rien, à part vers le vide. Nietzsche était un apôtre du vide. Et Schopenhauer avant lui. L’homme n’est plein que lorsqu’il a abandonné sa volonté. L’homme est plein quand il s’en remet à l’Esprit. Il n’y a de plénitude que dans la chose. C’est pourquoi Simone Weil voulait perdre sa volonté au point d’être devenue une chose : appartenir pleinement à l’Esprit.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Notes. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s