Sur le “Moi Absolu” de Fichte

Fichte a cru devenir immortel en inventant un système qui rendait son immortalité nécessaire. Ce stratagème grandguignolesque a fait non pas son immortalité mais son succès. Dans le domaine de la pensée, le succès récompense volontiers les échecs, sans doute parce que les hommes préfèrent glorifier l’échec d’un semblable plutôt que de couronner la réussite de celui-là qui, depuis qu’il a réussi, ne leur ressemble plus.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s