Category Archives: Notes

être et avoir

L’être est servi par les mots. Un mot dit ce qui est. Une rose est une rose est une rose. L’avoir est servi par le nombre. Le nombre dit ce que j’ai et non cela qui est. Si j’ai dix … Continue reading

Posted in Notes, Pensées | Leave a comment

Carpe Diem

Zone tranquille, sablonneuse de cette journée… Sans navire d’abord, j’ai eu faim, j’ai cherché. Vivant, je vivais. Maintenant je suis au bord tranquille et sablonneux de cette journée. Là-bas, une sirène est morte — dans sa bouche du sable — … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Dépôt lapidaire

Mémoire : dépôt lapidaire de la conscience, gargouilles de mes actes manqués, moisissures sur le marbre qui sans doute ont à voir avec le désir. Gorgone, ma mère… Et la morale : la maladie de la pierre… Le soleil autrement … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Nuit…

La chair des cavernes.

Posted in Notes | Leave a comment

L’étant est l’étant

La forêt est au supplice : sous le bois, dans la légère pugnacité des ombres, il n’y a pas l’hiver ou le printemps mais le charnier des anges. La nature n’était pas cet arbre, ces feuilles, la tempête sous le … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Orphée

Si Orphée ne s’était pas retourné, le monde était sauvé. La mort n’existait plus. Seulement voilà, Orphée s’est retourné. Il a voulu préserver la mort. Nous voulons la garder, la sauver. Nous la servons. Même au sommet de l’amour, nous … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Pour être libre

Du désir les murs penchent et la mine se pose, les ouvriers étouffent. J’ai tassé en moi la racine romantique. Seigneur, il faut être très vieux pour être libre.

Posted in Notes | Leave a comment

Sept sorcières

Pharisaïsme, adoration de la force, nominalisme, cartésianisme, french theory, libéralisme, transhumanisme. Avec ça, vous faites brûler l’Homme.

Posted in Notes | Leave a comment

Nominalisme

Nominalisme : le succédané des crétins.

Posted in Notes | Leave a comment

Bois de Ho

La vapeur sur les copeaux du camphrier avait donné une huile épaisse qui coulait sur le sable, de plus en plus grasse et odorante — et chauffait, chauffait, chauffait.

Posted in Notes | Leave a comment

Le vide

Parfois on croit que le vide a une volonté, pourtant ce n’est pas exactement cela qu’il faut dire. Il faut dire : le vide, c’est la volonté. La volonté n’est pas seulement vide. Elle est le vide. Elle ne remplit … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Famille

La mère porte, le père supporte. La mère tient, le père soutient. La mère élève, le père soulève. La mère tire, le père pousse. La mère accroche les wagons, le père les empêche de tomber.

Posted in Notes | Leave a comment

Prière de ne rien déranger

Après avoir prié, cette impression d’avoir rangé quelque chose.

Posted in Notes | Leave a comment

Graphomanie

Les anges insistent…

Posted in Notes | Leave a comment

Dimanche

Pain de souffrance, éternité ensevelie ; Mais la voix sifflée sous le placard : d’un ange, La voix d’une souris. Depuis la Croix, la mort a dans son sein la vie.

Posted in Notes | Leave a comment

Chine

Chine : peuple hécatonchire.

Posted in Notes | Leave a comment

Coulisses végétales

Réseaux, hygiène souterraine : la politique des rhizomes, les bulbes connectés sous la terre de la République, la microbiologie efficace des grandes écoles : arrangements entre politiciens, soldats, juges, financiers et industriels. La mise en œuvre de la domination de … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Troubles

Combien de fois ai-je senti en moi s’effondrer l’ordre épanoui du monde ? L’étoile se décomposait. Au miroir il faudrait que je présente une encyclopédie des sutures, et que la lumière trouve en me tombant dessus des creux indignes et … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment

Les oiseaux blessés

Les oiseaux blessés font leur métier métaphysique. Leurs corps parlent. Ils examinent dans le ciel l’absence de cadavre, S’assurant que la mort ne pourra pas voler.

Posted in Notes | Leave a comment

Qui viendra… ?

Sols cassants sous mes pieds : la défaite de la mémoire… Il paraît qu’on a donné un alibi au coeur fendu de l’Homme. Sa paillasse sent la poudre et l’huile. J’ai vu, en rêvant, la syntaxe de la Nature. J’ai … Continue reading

Posted in Notes | Leave a comment