Séduction

Je n’ai pas réussi à me faire à l’idée selon laquelle il faudrait d’abord tirer vers soi pour donner. J’ai voulu éviter d’être Casanova au point d’en devenir le bourreau. Ma mère, sûrement, m’a trop manqué. Les livres m’ont blessé. J’ai eu un amour de jeunesse. J’ai eu des amours passagers.

J’ai cru que Gide avait raison lorsqu’il disait d’aimer toutes les femmes, et c’est en lisant Thibon que j’ai compris que cela ne pourrait arriver qu’à condition d’en aimer une au point qu’elle les soit toutes.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Fragments. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s