Saint Augustin – Les confessions – Livre 9, chapitre X

Je crois avoir eu la chance de parvenir quelques fois au “moment d’intelligence” décrit dans ces pages. Gabriel Marcel nommait cela “le dépaysement absolu”. C’est cela aussi “l’Être lui-même” autour duquel Heidegger a tourné. Je souhaite à chacun de recevoir les grâces de cette “intuition rapide” et d’atteindre “à cette région d’inépuisable abondance” où l’homme est éternellement nourri “de la pâture de vérité”.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Notes. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s