Heureux les doux

“Heureux les doux car ils possèderont la terre… Heureux des pacifiques car ils seront appelés enfants de Dieu.” Ô dureté du monde ! la douceur est encore et toujours ce qu’il y a de plus méprisé. Dès l’enfance, dans les petites classes, les doux sont persécutés. Nietzsche est au fond le philosophe du sens commun.
Le monde moderne est-il moins dur que le monde ancien ? Rien n’est changé, sauf que ces Béatitudes ont été criées une fois pour toutes sur une colline, qu’aucune d’elles ne passera, que de génération en génération quelques créatures se les transmettront de cœur en cœur. Et cela suffit : “Vous êtes le sel de la terre.”

François Mauriac — Vie de Jésus (nouvelle édition) — 1936, p. 86-87

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Les autres. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s