Éclaircissement

Quelque chose d’éblouissant dans le noir soudain, le tunnel, l’ombre des arbres sur la route, dense, une présence réelle… Quelque chose qu’on voit malgré l’obscurité mais qu’on voit trop, trop bien et trop parfaitement, loin, et qui voit, en même temps, à l’intérieur de nous. Il existe plusieurs degrés de lumière dont le plus haut est ressenti, compris, regardé, lorsque les yeux ne peuvent plus se (nous) tromper, c’est-à-dire dans l’obscurité pleine (espace) et immédiate (temps), lorsque nous ne pouvons plus croire qu’il est possible de voir.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s