L’amour contre la justice et l’équité

Fils prodigue, ouvriers de la onzième heure, brebis égarée, le message est le même : l’amour est au-delà de la justice (pensée) et de l’équité (sentiment). C’est folie pour l’homme ce qui pour Dieu est amour des hommes, et qui est Dieu lui-même, Esprit saint. La vocation de la prière est de rendre cette folie vraie en lui donnant un corps, une voix, des mains. Il s’agit de croire — credere, faire créditet de s’abandonner à Celui qui sur la croix s’est pensé abandonné (des hommes) et senti abandonné (de Dieu).

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s