L’amour contre la justice et l’équité

Fils prodigue, ouvriers de la onzième heure, brebis égarée, le message est le même : l’amour est au-delà de la justice (pensée) et de l’équité (sentiment). C’est folie pour l’homme ce qui pour Dieu est amour des hommes, et qui est Dieu lui-même, Esprit saint. La vocation de la prière est de rendre cette folie vraie en lui donnant un corps, une voix, des mains. Il s’agit de croire — credere, faire créditet de s’abandonner à Celui qui sur la croix s’est pensé abandonné (des hommes) et senti abandonné (de Dieu).

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s