Référentiels sentimentaux

Pour davantage de clarté, nous devrions situer l’expression dans un référentiel poétique, comme les physiciens pour la mécanique (référentiels galiléen, copernicien, héliocentrique, barycentrique, etc.).
— J’ai soif (claudélien).
— Je veux mourir (cioranien).
— Je m’ennuie (mussetien).
— Cela va mal finir (racinien).
— Feu ! (hugolien)
— Je n’ai pas le choix (cornélien).
— Vite ! (rimbaldien).
Une phrase comme “Il est blessé.” ne dirait pas dans un référentiel virgilien ce qu’elle dirait dans un référentiel shakespearien, byronien, verlainien, péguyen, hölderlinien ou houellebecquien.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Plaisanteries. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s