La présence compacte du Paraclet

La pierre était portée par le silence au-dessus d’un crucifix inchangé depuis des siècles, un silence architectural, clef de voûte spirituelle. Inondé d’une joie sans tenant mais tout entière adressée, j’ai posé un genou puis la face sur une clarté du dedans, verticale — et j’ai cru. Je croyais. Depuis l’ombre-portée du centre de la Croix comme à la faille d’une source parfaite, je participais à la présence compacte du Paraclet.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Fragments. Bookmark the permalink.

One Response to La présence compacte du Paraclet

  1. Frog says:

    Ces mots. Je reconnais cette expérience. Merci Guillaume.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s