Le nœud parfait

Un poème qu’on aime on voudrait le savoir par cœur, et quelque chose nous dit qu’on l’a déjà connu et qu’il était là, ce poème, enregistré depuis des lustres, compagnon fidèle et silencieux jusqu’à ce jour où il parla pour dire ce que depuis toujours on attendait et que depuis toujours on savait qu’il dirait ; ce n’est pas une information mais une confirmation, un rendez‑vous entre deux personnes différentes livrées à un sentiment identique sans pour autant être pareilles, car c’est un sentiment qui n’a rien à voir avec le désir de consommation, et qui, donc, n’est pas mimétique, mais sacré, au point que le poème est entre ces personnes désormais une attache de centre à centre : un nœud parfait.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Fragments. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s