Boucs émissaires

Les mairies de nos villages portent sur le front la farine rouge et le silence des temps anciens, de ces temps sans langage, l’apogée du sacrifice — et les sacrifices reviennent : zooms soudains de la conscience collective. Une chose est sûre, à notre époque, les boucs émissaires n’ont aucune chance.

(Les boucs émissaires par définition ne sont pas ceux à qui l’on voudrait volontiers prêter ce rôle, les minorités, etc., mais ceux qu’on est certain d’avoir raison, collectivement, de pourchasser et de détruire, les cibles évidentes qui d’après nous ont le visage du scandale et sa bouche de fumée… Ceux-là n’ont aucune chance, la flèche sera tirée avant qu’ils aient commencé à fuir.)

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s