Trois issues

Depuis la Garonnette de mon enfance…

Première issue. Pour aller vers Blagnac, Auch, Montauban, Agen, Bordeaux, Paris, on remonte la minuscule rue de la Halle aux Poissons, puis on emprunte ses jambes au Pont Neuf, on aperçoit les Pyrénées dans les lueurs, on tourne à droite sur la place de l’Olivier, après l’Hôtel-Dieu, avant la fontaine ruisselante de Saint Cyprien, derrière l’hôpital de la Grave, on traverse de nouveau la Garonne sur le Pont des Catalans, depuis lequel les cyclistes ont le loisir de contempler, à droite, un Toulouse de carte postale et, à gauche, le terrain de chasse des silures et des cormorans ; puis on tourne à gauche sur la place Héraclès. La statue d’Antoine Bourdelle, immanquable sous sa templerie néo-classique, bande son arc, appuyée sur un rocher mythologique, hommage aux sportifs tombés en 14-18. Je me suis toujours dit qu’il s’agissait surtout d’une espèce de plaisanterie érotique, donnant à des députés en bouclettes et montres à gousset des envies grecques.  On longe le canal de Brienne sur les allées de Barcelone, attention à la chicane des Ponts Jumeaux, à droite, à gauche, les feux rouges, les Sept Deniers, le Canal du Midi, décollage !

Pour aller vers Montgiscard, les hauteurs blondes du Lauragais, Castelnaudary, Carcassonne, la Méditerranée, Perpignan, ou Muret, Pamiers, Foix, Tarbes, Saint-Jean-de-Luz, San Sebastian, l’Atlantique, Compostelle, on part de l’autre côté, on longe la Garonne par le boulevard du Maréchal Juin. On aperçoit les hérons, le stade, une passerelle en fer, les pies malades, les canoés, la forêt immergée. On longe les contreforts de la cité d’Empalot où les truands font jouer leurs couteaux devant les voiles de fer des boucheries halal. On arrive au Casino Barrière, à la mosquée rose et dorée et aux portails blancs du Chemin des Étroits, AZF, les cyprès de Pech David, un club échangiste, les coteaux de Pouvourville, la rocade, décollage !

Pour aller vers Lavaur, Albi, Verfeil, Gragnague, Castres et Mazamet au visage noir, on rejoint le Grand Rond par la rue du Moulin du Château, la place du Salin panoramique, où les platanes sont des statues de sel en faction devant la Cour d’Assise, les allées Jules Guesde vertes et bleues. On longe la grille de mon ancienne école et d’une rose des vents jésuitique, le Jardin Royal où adolescent j’ai assassiné un canard, et de l’autre côté le théâtre Sorano et le Jardin des Plantes, on embarque à bord du Grand Rond, dont la manivelle nous porte jusqu’aux allées Paul Sabatier, très dégagées, très romantiques, le Port Saint Sauveur et ses péniches endormies sur le Canal, le Pont Montaudran, utilitaire, on escalade l’avenue Camille Pujol, on dépasse le Caousou, quartier Guilheméry, on tourne à gauche sur l’avenue Jean Chaubet, et après le boulevard des Crêtes, on redescend vers Balma, la rocade, décollage !

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Toulouse. Bookmark the permalink.

One Response to Trois issues

  1. pasdepseudo says:

    “La forme d’une ville” : nous avons Gracq (et il ne faut pas beaucoup me pousser pour que je dise que Gracq, c’est très peu de chose), pourquoi nous n’aurions pas Sire ?

    Qui a écrit sur Toulouse, qui a écrit inoubliablement sur Toulouse ? A ma connaissance, personne. Où est la littérature toulousaine ? Entre Clémence Isaure, Peire Godolin et les génies du siècle comme M. Dubois, rien, le vide, un trou béant (qui correspond d’ailleurs au “trou” de quatre siècles de la culture espagnole, entre le Siècle d’Or et la post-modernité, comme si Toulouse avec l’Espagne avait décidé d’ignorer tout le grand épisode des Lumières, de la bourgeoisie et des Temps Modernes, comme si Toulouse était une principauté espagnole en France) !

    Moi qui ai le souvenir de Toulouse que je vous avais dit (qui vous avait amusé), vous me donnez presque l’envie d’y retourner voir (voir mon erreur).

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s