Modernité

Un jour il faudra quand même expliquer clairement pourquoi le tournant scotiste puis nominaliste a été une catastrophe. Dont résultent en vrac : un rapport quantitatif aux êtres, une physique basée sur des construits mal fondés comme la force ou la chaleur, le principe de complétude, l’horloge mécanique, la judiciarisation de tout partout, l’art abstrait, la musique atonale et sérielle, Derrida et la clique, l’athéisme barbare, le rationalisme invertébré, le transhumanisme, les gender studies… Un jour il faudra comprendre que ce n’est pas le sens des choses qui dépend des mots qu’on emploie, mais le sens des mots qui dépend des choses dont on parle. Eh oui ! Revenir à l’analogie ! Au thomisme !

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s