Le matin et les rois

L’aurore aux griffes roses, à la lèvre bleue mouchetée, est à la fois ange et bourreau. Après avoir cueilli une à une quelques étoiles, puis les autres par bouquets, elle étale son beurre sur les façades sans paupières du boulevard Jean Jaurès, et élève pour Dieu des chefs d’œuvre égyptiens, faux symboles, fausses idoles partout où la cité lui a ouvert le champ, et finalement elle décroche la tête du soleil qui monte au ciel comme un ballon d’hélium. Si j’étais roi je ne me lèverais jamais avant midi.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Variations. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s