Tu es venue

Tu es venue par le chemin des agates, je ne m’y attendais pas, je ne t’attendais ni ce jour ni par ce chemin qui brille et s’efforce d’exister,
Je ne t’attendais pas, je t’avais oubliée, pourtant tu es venue,
Tu n’as rien dit, tu n’as rien fait, le décor plongeait dans ta métamorphose, je ne t’ai pas suivie, je ne te suivrai jamais,
Je te hais vampire, je te tuerai mon amour,
Tu es venue vérifier que sans toi je ne suis pas moi, parce que tu es comme ça, tu veux être aimée,
L’amour des autres c’est ta nourriture, et leur désespoir, leur abandon, les chiures de mouches sur leurs dents, l’alcool planqué sous leur lit,
Tu viens dans la vie des hommes par ce chemin dans leur mémoire qui brille et s’efforce d’exister,
Et tu les forces d’aimer.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Poésie. Bookmark the permalink.

1 Response to Tu es venue

  1. oh la la, que c’est beau…

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s