Fruits

Matin citron, après-midi framboise, de quel lait êtes-vous? De quel marbre?
Dans quelle réserve Dieu a-t-il pris vos phrases?
Raisins trompeurs, tavelures de l’automne, papayes fluorescentes, groseilles, abricots enchanteurs,
Qu’est-ce que vous protégez ? Qu’en conserverons-nous ?
Sexes des plantes, tentations vénériennes, étants d’été… à quoi acquiescez-vous, que la fleur refusait?
De quelle mort votre parfum fut-il l’ombre : de quelle nécessité?
Figues, fraises : pourquoi cette moiteur? Hespérides, vous a-t-on dépouillées?
La main d’Eve est sur vous une alliance d’amour,
Épousez-la, infestez-le : l’hiver viendra, le pépin déchirera le rocher.
Sur ma tête moins une pomme qu’un vers, une promesse enveloppée dans la pulpe, antique mise en garde…
Le noyau est pour l’ange, la chair pour l’oiseau.
Des fleurs les plus belles Dieu sucre les tombeaux.

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Fragments. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s