Debout, à haute voix

J’ai relu mes classiques — debout, à haute voix.
Le corps en équilibre, je pouvais fuir, sauter, m’allonger, mais je n’avais pas encore fui ou sauté. Je ne m’étais pas encore allongé.
Il paraît que Jacques Brel écrivait ses chansons debout.
Place des Vosges, dans la maison de Victor Hugo, une écritoire est présentée où le poète (dont André Gide disait qu’hélas il avait été le plus grand) écrivait — debout, à haute voix.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Variations. Bookmark the permalink.

One Response to Debout, à haute voix

  1. fingal says:

    Philip Roth écrit debout, sur un pupitre.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s