Au temps pour lui

Il faut croire que le temps qu’il fait précède de quelques jours le temps qui passe.
Cela expliquerait pourquoi Monsieur Duruy porte une écharpe et un blouson alors qu’il est en parfaite santé et que la température avoisine les vingt-huit degrés.
Le vent, avant hier, était frais (et Monsieur Duruy n’est pas du genre prévoyant).

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Plaisanteries. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s