L’alchimie vue par Gaston Bachelard

“Il s’agit bien moins de prouver que d’éprouver. Qui saura jamais ce qu’est une renaissance spirituelle et quelle valeur de purification a toute renaissance, s’il n’a dissout un sel grossier dans son juste mercure et s’il ne l’a rénové en une cristallisation patiente et méthodique, en épiant la première moire cristalline avec un coeur anxieux ? Alors retrouver l’objet c’est vraiment retrouver le sujet : c’est se retrouver à l’occasion d’une renaissance matérielle. On avait la matière dans le creux de la main. Pour qu’elle soit plus pure et plus belle, on l’a plongée dans le sein perfide des acides ; on a risqué son bien. Un jour l’acide adouci a rendu le cristal. Toute l’âme est en fête pour le retour du fils prodigue.”

Gaston Bachelard – La formation de l’esprit scientifique – 1938

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Les autres. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s