La musique de Nietzsche

La musique composée par Nietzsche a sans doute été la chose la plus abominable et minable qu’ait connue le dix-neuvième siècle en matière de musique, fièvre faite mélodie, la grimace d’un vieillard en guise d’harmonie. Ce fut toute la faiblesse de l’homme incarnée dans tout son orgueil, et son orgueil était grand et sa faiblesse immense au point que sa musique est un trop-plein de faiblesse vomi par un excès d’orgueil.
La pire insulte qu’on puisse faire à un compositeur est de prétendre qu’il est nietzschéen.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Notes. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s