La vengeance du signifié — Antoine Gamard (2016)

Antoine Gamard n’est pas de ces créateurs dont les créations ont besoin d’explications au point d’en devenir les créatures. Ceci, donc, n’est pas un de ces vernis parasites qui respirent et parlent à la place de ce qu’ils prétendent protéger. Disons que c’est une variation personnelle et un hommage discret, comme les chansons des enfants qui, à l’arrière du cortège, invisibles, serrent entre leurs poings le voile de la mariée.

Toute tentative artistique commence par le crime de la subjectivité. Rien ne peut naître où rien n’est mort. L’artiste s’en prend au réel, il ouvre la gorge du serpent logique. C’est à ce prix que la subjectivation a lieu, le crime est nécessaire. La nuit ne tombe pas si elle a peur du feu.

Ce dépassement, où le conduira-t-il, vers quelle clairière et à quel renoncement — quelle possibilité divine ?

Un artiste, par essence, est un conservateur. Il conserve le Beau. C’est le gardien de la Beauté. Ce n’est pas son amant, encore moins son maître, mais son serviteur, les yeux baissés, entièrement et volontairement soumis, ployé, à genoux devant la Beauté.

Ce qui est Beau est vrai. L’artiste, donc, est un chercheur : il peint la Vérité.

Une nouvelle cohérence viendra, qui ne sera pas une cause mais un effet. Elle jaillira, comme une réponse à une question que l’artiste ne sera pas certain d’avoir posée.

Antoine Gamard est parvenu à ce jaillissement, j’expliquerai pourquoi et comment.

Lire la suite :
La vengeance du signifié — Antoine Gamard (Texte intégral avec illustrations, .pdf)

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Essais, Variations and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s