Téléréalité, inventaire

Les années passèrent et le temps, comme toujours, accéléra. La fin du monde approchait dans un remugle de cochon nourri aux sushis et arrosé de gel douche.

Les candidats de téléréalité sont les derniers nietzschéens.

Inventaire :

  • Loft Story (2 saisons),
  • Koh-Lanta (14 saisons + 4 éditions spéciales),
  • Popstars (5 saisons),
  • Star Academy (9 saisons),
  • L’île de la tentation (8 saisons),
  • Opération séduction (3 saisons),
  • Nice people (1 saison),
  • Bachelor (6 saisons),
  • Greg le millionnaire (1 saison),
  • On a échangé nos mamans (4 saisons),
  • Les Colocataires (1 saison),
  • La ferme des célébrités (3 saisons),
  • Le chantier (1 saison),
  • Marjolaine et les millionnaires (1 saison),
  • Le Pensionnat (3 saisons),
  • Gloire et Fortune (1 émission),
  • Top Model (2 saisons),
  • Mon incroyable fiancé (3 saisons),
  • Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! (1 saison),
  • L’amour est dans le pré (10 saisons),
  • Secret story (9 saisons),
  • Maman cherche l’amour (2 saisons),
  • Love and Bluff : qui de nous trois ? (1 saison),
  • L’amour est aveugle (3 saisons),
  • Dilemme (1 saison),
  • Qui veut épouser mon fils ? (4 saisons),
  • Les anges de la téléréalité (8 saisons),
  • Carré Viiip (1 saison)
  • Les Ch’tis (6 saisons + 3 éditions spéciales),
  • L’île des vérités (4 saisons),
  • La Folle route (3 saisons),
  • Les Marseillais (4 saisons + 2 éditions spéciales),
  • Coup de foudre au prochain village (1 saison),
  • Séduis-moi si tu peux (2 saisons),
  • La Belle et ses princes presque charmants (3 saisons),
  • La maison du bluff (5 saisons)

Les producteurs s’en donnent à cœur-joie. La recette est chaque fois la même : des fesses, de l’argent, des mensonges, des plages et des clichés à propos de l’Afrique, de la campagne, de l’érotisme, du mariage, des jeunes et des classes populaires. Les présentateurs gominés lèchent leurs babines de brochure. Avec eux il y a les stars sur le retour, toutes les salopes du PAF, des maquereaux avec de la vaseline sur les dents. On fait de la publicité pour la consommation : les crève-misère de Koh‑Lanta poussent des cris de jouissance parce qu’ils se lavent les cheveux. C’est rentable grâce à la démocratie censitaire. Les suffrages payants sont lancés comme des tessons vers celui qui est « sous les jets », sub‑jectus : sujet de l’émission.

S’il avait vécu à l’époque de Nabilla, Ponce Pilate aurait soumis le sort de Jésus et de Barabbas à la consultation universelle grâce à un numéro surtaxé et serait devenu riche sans que ses mains fussent moins propres.

L’écho provient de la télévision et se répercute sur Internet. C’est calculé, lubrique, fétide à souhait. On échange des tweets, des likes et des commentaires. Il y a eu une escalade. Les candidats se ressemblent de plus en plus : corps épilés, pathologies. Ils se frappent et se blessent, et plus ils se blessent plus ils ressentent le besoin de ne faire qu’un pour mieux se frapper, se blesser et se ressembler. Leur vie ne vaut d’être vécue que si elle est filmée. Du coup, c’est leur mort qu’on diffuse. N’importe quelle torture est recevable pourvu d’augmenter les troubles mentaux.

L’audience est composée de pauvres qui envient la place des pauvres qu’on filme, et de bourgeois qui envient leur situation en découvrant à quoi les pauvres sont réduits. Les premiers bavent, les seconds ricanent, tous dévorés par le désir et la solitude. Endemol s’arrange pour que chacun y trouve son compte. Les postes de télévision et les ordinateurs sont munis de caméras embarquées. Les candidats se professionnalisent. Pour gagner, ils doivent multiplier leurs pets, les enchaîner avec brio, ralentir le rythme du chapelet, accélérer avant la décompression, éviter les traces sur la culotte, ou pire, l’enfer marron, l’invasion merdique, chanter en flatulant, péter de mieux en mieux près des micros sans les souiller. Sont créés des centres de formation.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Pensées and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s