Le destin est un phénomène normal

Le destin est un phénomène normal ; et si l’on peine à y croire c’est parce qu’on ne veut pas en accepter les conséquences. Par romantisme sans doute (libre-arbitre, liberté, rousseauisme). Mais oui le destin existe, et c’est un phénomène tragique aux conséquences normales, inévitable, ahurissant de banalité. Contrairement à ce qu’on dit parce qu’on dit ce que l’on espère, le tourne-broche n’a pas d’imagination. Le destin, donc, et malgré tout, est parfait pour un roman, parce qu’il rend la narration évidente. La tragédie et ses conséquences (même si elles sont banales) : quoi de mieux pour un écrivain ? La tache de sang sur le parquet… C’est notre gagne-pain, de quoi rembourser les crédits, partir en vacances, payer les études des enfants, etc. Que voulez-vous, il faut ce qu’il faut pour exister. Le destin est normal, c’est-à-dire du point de vue littéraire qu’il est parfait.

Advertisements

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Notes. Bookmark the permalink.

One Response to Le destin est un phénomène normal

  1. pasdepseudo says:

    Bon. Sur Trump, vous n’avez rien à nous dire d’original ? Autre chose que lé méchantezélit et le zentipeuple des médiatiques ? Quelque chose sur la fin des États-Unis chrétiens, bibliques, universalistes et voulant refaire le monde à leur image, peut-être ?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s