Un chameau à Toulouse

Un chameau à Toulouse, rue des Couteliers : oeil globuleux à la pupille en bâton comme celle des chèvres, une bête affreuse, sale, aux poils roux. Les voitures le suivent. Je lui demande : “Qu’as-tu fait ?” Il ne me répond pas. Il avance vers la Place du Salin. “Où vas-tu ?” Il ne me répond pas non plus. Le lendemain, aucun journal n’en a parlé. J’appelle ma femme : “Tout le monde porte un masque dans la rue, même les punks, et j’ai vu un chameau rue des Couteliers.” C’est le signal qu’elle attendait : “Il est temps de déménager.”

About Guillaume Sire

Guillaume Sire
This entry was posted in Fictions. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s