Category Archives: Variations

La chanson d’amour de Judas Iscariote – Juan Asensio (2010)

NB : Ceci est une variation libre et non une critique. Je ne suis pas Juan Asensio. Je n’ai ni la patience ni le courage du stalker. Lorsque je lis, je prends des notes. Ce sont mes notes. Juan Asensio est … Continue reading

Posted in Essais, Notes, Variations | Tagged | Leave a comment

Un livre est un livre

Qu’est-ce qui fait qu’un livre est un livre ? La couverture et son glacis ? Non, ou bien les cahiers seraient des livres. Le glucose, un parfum de yaourt ouvert depuis la veille et d’ouate lyophilisée, sa colle, ses agrafes, le … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Marien Defalvard

Marien Defalvard est le meilleur d’entre nous. C’est le plus grand poète vivant, je n’exagère pas. Et ce qu’il y a de scandaleux, c’est que cela ne fasse aucun doute. C’est évident, l’évidence même, comme la littérature en est capable … Continue reading

Posted in Essais, Variations | Tagged , | Leave a comment

Le corps

Le corps est moins un reflet de l’âme que l’âme elle-même : les arcs-boutants qui édifient la chapelle intérieure en même temps qu’ils en fixent la limite, frontière passante, cicatrices de l’enfance, sillons et plis du sourire ou de la peur … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Le temps abandonné

Il y a l’enfance chez Proust, mais il n’y a pas d’enfant. L’horloge n’a pas de chair. L’aiguille n’est accrochée nulle part (c’est pourquoi elle revient en arrière si facilement). Midi ne saigne pas. L’absence du ventre maternel a creusé un … Continue reading

Posted in Variations | 1 Comment

A propos de Georges Rouault

Des profils antiques s’approchent, serrés par la toile, l’un contre l’autre avec le ciel : vitrail commun et lumineux des âmes. C’est l’esprit directement, et c’est l’être accédé, tout de suite religieux, sacrifié donc sacré. La moelle remplit l’os et … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Le mystère de la sonde et de l’avalanche

L’évaluation agit comme une vitre teintée. De l’intérieur on voit l’extérieur, de l’extérieur : une vitre teintée. Cheviller en réduisant, réduire en chevillant. Pour saisir, claveter. A défaut de la chose, qui fond comme de la neige, je peux saisir “la valeur de la … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment