Category Archives: Variations

La ruche de Delphes

Pierre Boutang était tout entier un corps dans le langage, traversé, possédé par le langage, taureau maurrassien, viking du Christ, heideggerien, géant de bibliothèque — Boutang, la ruche de Delphes ! Méfiant vis-à-vis de lui-même (trop lucide pour ne pas … Continue reading

Posted in Variations | Tagged | Leave a comment

La Samaritaine

Ses cheveux forment une couronne noire qui, la nuit, déploie ses tentacules dans un mouvement sauvage quand, ravagée par la tendresse, la Samaritaine est en présence de son amant bourru, wisigothique, aux mains fortes, silencieux et grave comme le joug … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Architecture

“…comme une pythie dans sa chambre de fumée.” Paul Valéry, Eupalinos. La peau de pierre, les poutres comme un squelette : l’architecte accouche du conceptacle des familles. C’est un corps, ce corps, ce sont des corps, organisme social mais biologique, … Continue reading

Posted in Variations | Tagged | Leave a comment

Les vieilles

Les vieilles et leurs bijoux, le drame : ne pas mourir, la vieillesse des mains sous de gros diamants. Était-ce mon destin ? Qu’ai-je fait ? A qui mon sexe a-t-il servi de rente ? Le maquillage a tatoué deux … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Rivière

Dans ce vallon aux parois rôties, semé de cyprès noirs et d’asphodèles, de pierres pointues, de flaques d’or, d’oliviers comme des dieux pétrifiés et de maisons blanchies, aux poutres millénaires, dans ce vallon où vagabondent des chèvres antiques parmi les … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Mouvement

L’action politique électrise le ciel de ce printemps qui vient. Réforme du travail, etc. Tandis que l’automne est la saison poétique, le printemps c’est la saison politique : fleurs carnivores, décrochements de neige, la tectonique de l’Occident. Au printemps, le … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Contrat social

La voix pré-enregistrée demande aux passagers d’éteindre leurs téléphones portables — machines à vide, rien programmé — ou au moins de les mettre en mode avion. Pitié… Certains le font parce qu’ils sont obéissants, d’autres parce qu’ils ont peur pour … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Platon aux premières lignes

Toujours revenir aux dialogues platoniciens… Un coup de mou, pouf : il reviendra, tu y reviens, c’est lui, c’était toi : Salut ! Etc. La discussion reprend comme une ancienne partie d’échecs. Platon existe, il suffisait de s’en rappeler. Toujours … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Trompette vs Clarinette

La trompette et la clarinette sont des instruments contraires. La première est divergente, elle s’ouvre comme une bombe, froide puis incandescente, claire, métallique, violente, elle explose et ses notes dégringolent comme des grains de cristal sur le cuivre enflammé d’une … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Titris

On a diffusé les qualités, réduit le nombre en chiffres. Je suis échangeable. Je vaux. Je ne suis pas valeureux mais j’ai de la valeur (un peu), je suis une donnée, quelques données,  traces numériques, une moyenne, si je suis … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Le plus fou et le plus scandaleux de tous les poèmes

Ressentir ce qui a permis à l’âme humaine d’inventer les chiffres, de telle façon que chaque chiffre, divisé par lui-même, donne un. Chacun des huit premiers chiffres, divisé par le dernier, donne : Zéro (i.e. absence de chiffre, rien, le … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Le chien Argos

Autrefois rapide comme un dernier rayon de soleil sur la mer, chasseur sans pareil, plus colossal et solennel qu’un tigre blanc, jamais à court d’haleine, Argos fut le premier à reconnaître Ulysse aux mille ruses, de retour sur la lèvre … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Un port en Phéacie

Lumière crue du mois de juin, gaieté des départs faciles, marins  doués à la rame dont les navires sont trop solides et véloces pour craindre la tempête, la déroute ou les pilleurs. Joyeux cris d’enfants, bouquets de trèfles et de … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Chaque mot est une question

Il faut haïr ceux qui ont recours au langage pour tirer des traits ou arrêter le train dans une gare dont ils prétendront — ces lâches — que c’est la dernière. Du mot il faut sucer la gourde toujours pleine … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Schizophrénie

Quand Achille tue Hector, Hector a revêtu l’armure d’Achille.  Le Péléide frappe l’image de lui-même — contenu à l’assaut d’un contenant pour lui — à l’endroit où il sait que cette image est faible, sous la frange reflétée du bronze … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

L’avare (Molière)

Image d’innocence : les chevaux de Maître Jacques. Chacun ne pense qu’à lui dans cette pièce, et personne ne risque de mourir, sauf Maître Jacques qui refuse de conduire ses bêtes à une mort certaine et reçoit une volée de … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

L’oeil du Diable

Possibilités de germination, bulbes squameux : les oignons sont inquiétants comme la main tendue d’un condamné à mort. Ils n’existent pas tout à fait, ni racine ni plante ni minerai. On ne sait pas quelle fleur ou quel fruit — … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Les dents

Rochers, éclats, fragments, pépites, osselets divins douloureux comme l’enfer, mystère minéral, collier vaudou, pétales autour de la langue, joyaux blancs dans le marais du langage, sous le palais infâme, lui-même au-dessous des yeux : par-dedans l’infection du regard.

Posted in Variations | Leave a comment

Le mariage de la pensée et de l’être

La pensée et l’être s’appartiennent l’un à l’autre comme des époux. Il y a eu des fiançailles puis le mariage, les rites, le dépucelage de la pensée par l’être, celui de l’être par la pensée, plusieurs voyages de noce, le … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment

Goldoni — Les Rustres

La plus française des pièces de ce fou d’Italien, et quel rythme, quel humour élastique, quels enfantillages ridicules mais dramatiques, qui font rire précisément parce qu’ils n’ont rien de drôle. L’auteur mène la danse avec brio ; rien n’est lourd, … Continue reading

Posted in Variations | Leave a comment